Copyright 2022 - AdlC - CdP

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Le chemin

de Montaigne

En 1581, Montaigne, Célèbre écrivain et philosophe français, venant de Rome, traverse la France pour se rendre à Bordeaux pour y occuper la fonction de maire. Il a détaillé son périple dans son journal de voyage. Voilà ce qu’il a écrit au sujet de notre département.

 

Pont-au-Mur, sept lieues, petit village. Monsieur et Madame du LUDE étaient à deux lieux de là. Je vins le lendemain coucher à :

 

Pont-Sarrant (Pont-charraud?), petit village, six lieues. Ce chemin est garni de « chtifves hostelleries » jusqu’à Limoges, où toutefois il n’y a faute de vins passables. Il n’y passe que muletiers et messagers qui courent jusqu’à Lyon. Ma tête n’était pas bien ; et si les orages et vents froids et les pluies y nuisent, je lui en donnais son saoul en ces routes là où ils disent l’hiver être plus âpre qu’en autre lieu en France. Le mercredi 22 novembre, de fort mauvais temps, je partis de là, et ayant passé le long de Felletin, petite ville qui semble être bien bâtie, située en fond tout entouré de hauts coteaux, et qui était encore demi déserte pour la peste passée, je vins coucher à :

 

Chastein (le Châtain du Monteil-au-Vicomte ?), cinq lieues, petit méchant village. Je bus là du vin nouveau et non purifié, à faute de vin vieux. Le jeudi 23, ayant toujours ma tête en cet état, et le temps rude, je vins coucher à :

 

Saubiac (Sauviat ?) cinq lieues, petit village qui est à Monsieur LAUZUN, de là je m’en vins coucher lendemain à: Limoges.

 

 

La route qu’il avait empruntée au XVIe siècle pour aller de Lyon à Bordeaux revit aujourd’hui sous le nom de GR 89 dit Chemin de Montaigne. L’itinéraire entre Lyon et Felletin, est aujourd’hui homologué, la seconde partie de Felletin à Bordeaux, devrait l’être en 2022. Concernant le territoire de Creuse Sud-Ouest, l’avant-projet de tracé, proposé par le club de randonnée, Lou Chami de Bourganeuf, vient d’être accepté par la Fédération Française de Randonnée. L’été dernier sous la conduite de Patrick Carton, du Comité départemental de randonnée pédestre de la Creuse, Christiane Ribière Présidente de Lou Chami, Bernard Fayemendi et Michel Laroche, vice-présidents ainsi que Marthe Pateyron, membre du CA ont reconnu le parcours entre Banize et Sauviat-sur-Vige (Haute-Vienne).

Le chemin de Montaigne en Creuse 002

Avant son homologation définitive un gros travail reste à faire : Conventions de passage en propriétés privées, saisie du tracé dans le Système d’Information Géographique sur internet (Web-Sig) permettant de repérer les positionnements des hébergements, des passages à risque, des points patrimoniaux etc. Il faut également tenir compte des passages obligatoires imposés par le cahier des charges (exemple : Le Compeix).

Sans plus tarder sous la conduite de Michel Laroche qui connaît bien le secteur entre Le Compeix et

Sauviat-sur-Vige, les équipes de Lou Chami se mettent au travail.

Les équipes de Lou Chami ouvrent le chemin Les abords de la rivière sont très pentus Les équipes de Lou Chami ouvrent le chemin Les abords de la rivière sont très pentus
Les équipes de Lou Chami ouvrent le chemin - Les abords de la rivière sont très pentus

Sondage du sol de part et d’autre.

Mise en place des premiers éléments
Sondage du sol de part et d’autre. Mise en place des premiers éléments

Il faut réouvrir des chemins, débroussailler, couper des arbres, mais la plus grosse difficulté s’est présentée à eux alors qu’ils allaient atteindre leur but, la forêt d’Epagne, à la limite de la Haute-Vienne. C’est un endroit escarpé, à la hauteur de la « pierre branlante » au fond de ce vallon coule une petite rivière La Béraude.

Le seul moyen de franchir cet obstacle est la construction d’une passerelle. Le bois nécessaire à la construction est fourni gracieusement par l’entreprise Cosylva de Bourganeuf, un agriculteur des environs amène les matériaux au plus près mais les abords de la rivière sont très pentus et plusieurs centaines de mètres seront à faire à dos d’homme.

Le 30 août dernier, dès l’aube une équipe de choc de Lou Chami, épaulée par Pascal, employé communal de Saint-Pierre-Chérignat, s’attelle à la tâche.

À midi le travail est déjà bien avancé, Marthe Pateyron leur ayant préparé un copieux repas, la reprise sera pénible pour certains. Mais rien n’arrête nos vaillants travailleurs et le soir c’est une affaire « bouclée ».

D’ici peu ce chemin va être définitivement homologué. Ce nouveau G.R. permettra aux randonneurs de découvrir les paysages et le charme de notre belle région.

La photo souvenir pour ces téméraires et généreux bénévole La photo souvenir pour ces téméraires et généreux bénévoles
La photo souvenir pour ces téméraires et généreux bénévoles

René BONNET

Nous avons 368 invités et aucun membre en ligne

f t g m
frendeitptruestr

Recherche sur le site

Calendrier des évènements:

Juillet 2022
D L Ma Me J V S
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Connexion